!cid_871E443021524DD6B28D134EDF006C96@NTTLMOPAS2

27 juillet 2019
par admin2
0 Commentaires

Congés d’été

Votre équipe de joyeux libraires est en vacances du 28 juillet au 19 aout inclus.
Nous remontons les rideaux le 20 aout avec encore du soleil et une nouvelle énergie. 

En attendant nous avons confié la librairie à notre libraire préféré GrosFlo, qui se fait une joie de veiller sur les livres en notre absence. Vous pourrez suivre ses aventures sur notre page Facebook, mais difficilement lui demander des conseils en littérature quoi que…

Bon été à toutes et à tous. 

calendar18

25 mai 2019
par admin2
0 Commentaires

Rencontre avec Marie-Hélène Bacqué mardi 18 juin à 19h

la librairie a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec
Marie-Hélène Bacqué
autour de son livre
Retour à Roissy; un voyage sur le RER B
publié aux éditions du Seuil
Photographies d’André Mérian

Mai 2017, entre l’élection présidentielle et les législatives, une sociologue et un photographe se mettent en route,
sac au dos, pour un voyage le long de la ligne B du RER, de Roissy à Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Ils reviennent sur les pas de François Maspero et Anaïk Frantz qui, trente ans plus tôt, alors que la France découvrait le « mal des banlieues » allaient voir la « vraie vie » autour de la capitale. Ce livre est le récit de leur traversée de territoires injustement réduits à des poncifs sur le béton, la pauvreté, l’islam ou l’insécurité.

 

calendar26

25 mai 2019
par admin2
0 Commentaires

Rencontre avec Clémentine Autain mercredi 26 juin à 19h

la librairie a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec
Clémentine Autain
autour du livre
Dites-lui que je l’aime
publié aux éditions Grasset

Comédienne, aujourd’hui oubliée, Dominique Laffin crève l’écran dans les années soixante-dix.
Femme radieuse et brûlée, en quête de reconnaissance et de liberté, elle décède brutalement en 1985, à trente-trois ans.
Sa fille Clémentine en a douze.

L’étoile du cinéma était aussi une mère en souffrance. Avec elle, les rôles étaient parfois inversés tant
il lui était difficile de prendre soin de sa fille.
Il aura fallu trente ans et les questions de ses propres enfants pour que Clémentine Autain se retourne vers le passé et vers cette mère « partie sans un mot », qu’elle avait dû effacer pour se construire. Elle entreprend alors de retrouver ce qu’elle lui doit en même temps que les souvenirs d’une enfance hors norme et en tire un récit d’une grande douceur, une lumineuse lettre d’amour.